• lery logo blanc accueil

    election 2017

Intégration de la Ville de Léry au schéma de couverture de risques incendie

Le Conseil de la MRC de Roussillon a entériné, lors de la séance du 28 avril, l’intégration de la Ville de Léry au schéma de couverture de risques incendie.

En vigueur sur le territoire de Roussillon depuis le 1er juin 2013, la MRC de Roussillon est responsable de la gestion et de l’application du schéma de couverture de risque en sécurité incendie pour son territoire. Il est un outil de gestion des risques d’incendie et de prise de décision pour les élus municipaux.

« Avec l’intégration de la Ville de Léry au schéma de couverture de risques incendie, la MRC de Roussillon vient ainsi de compléter la planification, l’organisation et l’exercice de prévention à l’échelle régionale pour l’ensemble de ses 11 municipalités », explique Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant et préfet de la MRC de Roussillon. Cette approche intégrée vient ainsi accroître l’efficacité et le travail collaboratif des différents services de sécurité incendie pour l’ensemble de la MRC », complète M. Boyer.

Cette décision fait suite à une demande de la Ville de Léry, qui a adopté la résolution numéro 2014-12-181 en ce sens lors de sa séance du 8 décembre 2014.

« Nous sommes fiers de notre service incendie et nous sommes ravis de faire partie du schéma de couverture de risque incendie de la MRC de Roussillon suite à ce processus d’intégration » indique Walter Letham, maire de Ville de Léry.

Schéma de couverture de risque en sécurité incendie

En juin 2000, le gouvernement du Québec adoptait la Loi sur la sécurité incendie par laquelle les autorités régionales municipales ou les municipales régionales de comté (MRC) allaient devoir élaborer un schéma de couverture de risques, en conformité avec les Orientations du ministre de la Sécurité publique en matière de sécurité incendie.

Le schéma a pour principal objectif d’analyser l’ensemble des services de sécurité incendie des municipalités de la MRC de Roussillon dans le but de réduire les pertes humaines et matérielles ainsi que d’en améliorer leur efficacité.